Ciné-Zoom

  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

DA VINCI CODE

( 12 Votes )

Sortie : le 17 Mai 2006

VU - 2 Zooms - 

Film américain

Réalisé par Ron Howard

Avec Tom Hanks...  

Thriller - 2h32 -

Rencontre Ciné Zooms le 17 mai à Cannes avec toute l'équipe.

Votez en cliquant sur une étoile : de je n'aime pas... à j'aime à la folie 

 

FILM D'OUVERTURE DU 59ème FESTIVAL INTERNATIONAL DU FILM DE CANNES 2006
 

Sortie : le 17 Mai 2006

Distributeur : Gaumont Columbia Tristar Films

Avec aussi : Audrey Tautou, Ian McKellen, Paul Bettany, Jean Reno, Etienne Chicot, Alfred Molina, Clive Carter, Seth Gabel, Marie-Françoise Audollent, Jean-Pierre Marielle...

Site officiel : http://www.davincicode-lefilm.fr

L'histoire : Alors que le conservateur du Louvre a rendez-vous avec un spécialiste venu de Harvard, il est retrouvé mort aux pieds de la Joconde... La victime, membre important d'une société secrète aurait, peu de temps avant sa mort, dissimulé des indices que seuls sa petite fille et un spécialiste des symboles peuvent décrypter. Les deux protagonistes deviennent rapidement les principaux suspects et devront, pour découvrir le fin mot de l'histoire, surmonter les obstacles et les ennemis entre la France, l'Angleterre et l'Histoire !
 
Notre avis : Pour la première projection mondiale du film à Cannes, le mardi 16 mai, la plupart des journalistes sont mécontents du film : ils ont sifflé et ont rit avec ironie sur certaines scènes, ils ont l'esprit petit et peu ouvert (à mon avis), face à certaines scènes qui dévoilent des choses autres que les grandes théories religieuses, que l'on nous inculque depuis des siècles...
DA VINCI CODE est un thriller tout à fait honnête, mais je ne peux pas dire si c'est fidèle au roman. Mais en tout cas, c'est du cinéma et le cinéma est là pour exposer les points de vues des artistes et tout point de vue est respectable, du moment qu'il n'engendre pas la haine. Comme le dit le film, du moment que l'on croit à ce que l'on croit, cela se respecte... On peut accepter toute théorie et y réfléchir. Tout est possible avec le temps. Le film de Ron Howard, met parfaitement en avant la représentation des symboles, qui peuvent être interprétés différemment, selon la façon dont on les montre et selon qui les interprète, selon ses croyances ou ses a priori. Il est certain que les intégristes de la pensée religieuse peuvent être choqués, mais c'est un point de vue et il se respecte. La réalisation est efficace, même si le film a une narration linéaire et les acteurs sont à la hauteur du sujet traité. Un film palpitant où, l'on attend le dénouement avec curiosité. Gérard Chargé - 2 Zooms -
 
 
 

Nous avons rencontré le réalisateur Ron Howard et les comédiens Tom Hanks, Audrey Tautou, Jean Réno, Ian McKellen au Festival Internationnal du Film de Cannes le 17 mai 

Conférence de Presse Cannes 2006

Ron Howard "Le but de ce film, c'était d'utiliser l'intellect en tant qu'action. Pour faire ce film, je voulais relier les lecteurs et tous ceux qui n'avaient pas lu le livre : il fallait atteindre et toucher tout le monde. Le casting était important pour cela. Ce n'est pas un film à présenter de façon brute, il faut garder le mystère quand on en parle. Etant donné la nature controversée de cette histoire, il est évident qu'il va déranger certaines personnes. Si l'on prend comptant la proposition faite dans le film, il vaut mieux ne pas aller le voir et en parler avant avec ceux qui l'on vu. Ce n'est pas de la théologie, il incite à discuter. On a discuté de beaucoup de choses à travers ce livre et ce film, je pense que les spectateurs pourront arriver à leurs propres conclusions. La vie est un mystère permanent, l'esprit est important chez l'être humain, la stimulation de la conversation et de l'imagination est le propre de l'homme et ça se respecte. Je voulais que le film agisse à différents niveaux, qu'il soit aussi drôle, amusant, comme le livre, qui diversifiait les genres. J'ai beaucoup écouté les lecteurs avant de faire le film."

 

Tom Hanks " Le grand avantage du livre de Dan Brown, c'est qu'il peut expliquer plus en détail. Mon personnage, ne devait pas être trop nerveux et excité, il montre son savoir même s'il est dans une histoire meurtrière. Il est compétent et plein de connaissances, il fait plus que raconter. Pour un tel personnage, il faut aussi utiliser son corps. Pour ce sujet, le poids des mots est important, ainsi que son contexte, même si cela peut être controversé et porter à polémique. Le film ne change rien à ses propres croyances, je veux voir des films qui me provoquent, pour en parler, et les faire aussi pour cela. Pendant les recherches que j'ai faites pour ce film, ce fut l'occasion pour moi, de clarifier ma place dans le cosmos et l'univers. C'est une fiction émotionnelle qui explique une meilleure compréhension de l'individu. Je pense aussi que rien ne remplace l'instinct. C'est une proposition, les gens qui pensent que les choses avancées sont vraies, sont dangereux."

 

Audrey Tautou "J'avais une grande liberté pour m'exprimer sur le plateau, il n'y a pas eu de barrière avec la langue. De plus, j'avais l'avantage d'être la seule femme dans l'équipe permanente (rires)."

 

Jean Réno "Ce fut un film lourd par sa production, mais aussi à cause de son sujet. La relation qui s'est créée entre les membres de l'équipe est exceptionnelle."

 

Ian McKellen "Quand le livre est sorti, il n'y a pas eu de controverse, il y a un certain snobisme qui s'effectue pour le cinéma, on prend les spectateurs pour des imbéciles, ils sont aussi capables de réfléchir et de parler de tels sujets."

 

Propos recueillis par Gérard Chargé 
 

Recherche Google

Publicité