Ciné-Zoom

  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

AU NOM DE MA FILLE

( 14 Votes )

AU NOM DE MA FILLEZoom Français

Sortie : le 16 Mars 2016

VU - 3 Zooms
Film français
Réalisé
par Vincent Garenq, librement inspiré de "Pour que justice soit rendue" d'André Bamberski
Avec Daniel Auteuil…
Drame – 1h27 -

Rencontre Ciné Zooms Photos et pour une Interview en Vidéo avec le réalisateur à Aix en Provence au Cinéma Cézanne.

Votez en cliquant sur une étoile : de je n'aime pas... à j'aime à la folie

Voir la Bande Annonce dans notre page

AU NOM DE MA FILLE

 

Titre original : Au nom de ma fille

Distributeur : StudioCanal

 
Musique originale de Nicolas Errèra 

AU NOM DE MA FILLE
 
Site officiel : http://www.studiocanal.com

Avec aussi : Marie-Josée Croze, Sebastian Koch, Emma Benson, Johannes Oliver Hamm, Dominique Parage, Audrey Quoturi…


AU NOM DE MA FILLE
 
 
L'histoire : Un jour de juillet 1982, André Bamberski apprend la mort de sa fille Kalinka. Elle avait 14 ans et passait ses vacances en Allemagne auprès de sa mère et de son beau-père le docteur Krombach. Rapidement, les circonstances de sa mort paraissent suspectes. L’attitude de Dieter Krombach ainsi qu’une autopsie troublante laissent beaucoup de questions sans réponse. Très vite convaincu de la culpabilité de Krombach, André Bamberski se lance dans un combat pour le confondre. Un combat de 27 ans qui deviendra l’unique obsession de sa vie…
 
 
AU NOM DE MA FILLE
Notre avis : Une nouvelle histoire vraie que le réalisateur porte à l'écran et qui montre une justice hésitante et impuissante à se rendre à l'évidence et à suivre des faits réels et démontrés, en traitant les problématiques et les relations entre les tribunaux allemands et français. Une histoire comme il y en a beaucoup, mais peu vont jusqu'au bout, car tout est fait pour vous décourager. L'histoire d'un combat, d'un père exemplaire, qui ira jusqu'au bout, pour faire condamner l'assassin de sa fille. Un acharnement de 30 années d'une vie fragilisée par la mort d'une enfant. Daniel Auteuil interprète parfaitement et avec pudeur l'histoire de cet homme fragilisé et combatif. Marie-Josée Croze et Sebastian Koch, sont aussi très convaincants dans le rôle de la mère et dans celui du beau-père.  Une histoire touchante, qui ne peut que nous interpeller et nous faire nous poser des questions sur la justice et les procédés utilisés par les tribunaux... Gérard Chargé - 3 Zooms -

 

Rencontre Ciné Zooms Photos et pour une Interview en Vidéo avec le réalisateur à Aix en Provence au Cinéma Cézanne.

 

Vidéo : Vincent Garenq : https://www.youtube.com/watch?v=8luPEhER8_E

Le réalisateur Vincent Garenq : PRESUME COUPABLE - L'ENQUETE et maintenant AU NOM DE MA FILLE, nous dévoile tout ou presque tout sur l'Affaire André Bamberski.

Vincent Garenq : "C'est le livre d'André, son témoignage écrit par un journaliste, qui m'a interpellé pour en faire un film. Ce n'est pas le fait divers, mais le parcours et le combat d'André qui m'ont intéressé. Les histoires réelles, c'est un terreau incroyable."

Le réalisateur, nous parle aussi de Daniel Auteuil, des enquêtes en Allemagne et en France, de l'enlèvement de Kromback, des procès, de l'ex-femme d'André Bamberski. Il nous dit aussi que l'affaire n'est pas terminée aujourd'hui... Qu'il est déçu par les Tribunaux, avec les 3 films qu'il a fait sur la justice, qu'ils interviennent négativement par derrière et sauvent la face par devant et enfin, il nous livre l'anecdote qui est arrivée à Bertrand Tavernier qui fit un commentaire après avoir vu PRESUME COUPABLE, et qui fut assigné devant les tribunaux, suite à ce commentaire fait sur un juge...

Réalisation, images, photos, montage et interview en conférence de presse organisée par le Cinéma Le Cézanne d'Aix en Provence à l'Hôtel du Pigonnet : Gérard Chargé

 

Bande Annonce

 

Recherche Google

Publicité