Ciné-Zoom

  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
Accueil DVD ENQUETE SUR UN CITOYEN AU-DESSUS DE TOUT SOUPCON

ENQUETE SUR UN CITOYEN AU-DESSUS DE TOUT SOUPCON

( 1 Vote )

Reprise : 16 Mars 2011
Sortie : 16 Octobre 1970
Sortie Blu-Ray et DVD : 12 Juillet 2017
VU - 4 Zooms 
Film italien 
Réalisé par Elio Petri
Avec Gian Maria Volonté...
Drame judiciaire1h52 -
Votez en cliquant sur une étoile : de je n'aime pas... à j'aime à la folie 

 

GRAND PRIX DU FESTIVAL DE CANNES 1970

OSCAR 1970 DU MEILLEUR FILM ETRANGER

 

NOUVELLE RESTAURATION EN 4K 

SUPPLEMENTS en HD (uniquement sur la version Blu-Ray DiscTM) :

- Regards Croisés (21 mn) : Paola Pegoraro Petri, veuve d'Elio Petri et la productrice Marina Cicogna évoquent leurs souvenirs sur le tournage du film, au gré de nombreuses anecdotes.

- La stratégie de la Tension (26 mn) : Un entretien avec Fabio Ferzetti (critique de cinéma), dirigé par Annarita Zambrano (réalisatrice), sur le contexte politique de l'époque et la manipulation de l'opinion par le Pouvoir incarné à l'écran par Gian Maria Volonté.

- Ennio Morricone, la Musique au Corps (20 mn) : Dans cet entretien exclusif dirigé par le critique de cinéma Fabio Ferzetti, Ennio Morricone évoque son travail sur le film, deuxième des sept films d'Elio Petri, dont il a composé la musique.

- BD 50 - Master HD - 1080/23.98p - Encodage AVC 

Version Originale / Version Française DTS-HD Master Audio 1.0 - Sous-Titres Français

Format 1.85 respecté - Couleurs - Durée du film : 115 mn

- DVD 9 - Nouveau Master Restauré - PAL - Encodage MPEG-2 

Version Originale / Version Française - Sous-Titres Français

Format 1.85 respecté - 16/9 compatible 4/3 - Couleurs - Durée du film : 111 mn 

Titre original :

Indagine su un cittadino al di sopra di ogni sospetto

Musique originale : Ennio Morricone

Avec aussi : Florinda Bolkan, Massimo Foschi , Gianni Santuccio, Orazio Orlando, Sergio Tramonti, Arturo Dominici, Salvo Randone...

L'histoire : Italie, début des années 1970. Le chef de la brigade criminelle est sur le point d’être promu au poste de directeur de la section politique. Persuadé que ses fonctions le placent au-dessus des lois, il égorge sa maîtresse, au cours de leurs ébats amoureux. Avec un sang-froid parfait, il met tout en œuvre pour prouver que personne n'aura l'intelligence, ni même l'audace de le soupçonner et de troubler ainsi la bonne hiérarchie sociale. Il s'ingénie à semer des preuves accablantes, relançant l'enquête quand celle-ci s'égare...

Notre avis : Déjà en 1970, le film avait été reçu avec force par le public et les festivaliers du monde entier, couronné par les Prix cités ci-dessus. Déjà la corruption des hommes de pouvoir était mise en avant, mais il est vrai qu'en Italie, c'était plus flagrant. Une satire, qui n'a pas pris une ride et que l'on peut revoir du même oeil, presque 50 ans plus tard... Un chef d'oeuvre à découvrir, si cela n'a jamais été le cas ! Une mise en scène sans fioritures, qui va droit au but. La dénonciation d'une société, qui se dit intouchable sous couvert d'immunité de la fonction. Un pouvoir qui fait vomir à bannir à tout jamais, dont les moyens de luttes, n'ont toujours pas étaient trouvés ou mis en application dans son intégralité... Gian Maria Volonté domine le film d'un bout à l'autre, tout autant antipathique qu'il soit avec un tel personnage. Malheureusement il n'est pas le seul, et il y a encore des gens de pouvoirs comme lui, de nos jours. La partition d'Ennio Morricone est obsédante et nous l'avons toujours en tête, que l'on ait vu le film en 1970, ou maintenant et restera longtemps dans notre mémoire... Gérard Chargé - 4 Zooms -

 

Recherche Google

Publicité