Ciné-Zoom

  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
Accueil Tous les Films AU JOUR LE JOUR, A LA NUIT LA NUIT

AU JOUR LE JOUR, A LA NUIT LA NUIT

( 0 Votes )

AU JOUR LE JOUR, A LA NUIT LA NUITSortie le 5 novembre 2017

Film Béninois
Réalisé
par  Anaëlle Godard
Avec 
Documentaire – 1h25

Pas de rencontre pour ce film

Votez en cliquant sur une étoile : de je n'aime pas... à j'aime à la folie

 

AU JOUR LE JOUR, A LA NUIT LA NUITTitre original: Au jour le jour, à la nuit la nuit

Distributeur : Abacaris Films
AU JOUR LE JOUR, A LA NUIT LA NUIT Sortie le 5 novembre 2017  Film Béninois Réalisé par  Anaëlle Godard Avec Sylvestre Amoussou, … Documentaire – 1h25  Pas de rencontre pour ce film  Titre original: Au jour le jour, à la nuit la nuit   Distributeur : Abacaris Films  Musique originale de Mohamed Oussama  Avec Sandrine Bulteau, Philippe Caroit, Eriq Ebouaney, Laurent Mendy, Sandra Adjaho, …  Site officiel : NC  L'histoire: La clinique de La Borde, fondée en 1953 par Jean Oury dans le courant de la « psychothérapie institutionnelle », représente une expérience radicale dans le champ psychiatrique. Lieu de vie et de soin, La Borde reste une référence unique dans la conception et la prise en charge de la folie. Cʼest aussi le lieu où jʼai passé mon enfance, à la garderie avec les enfants des soignants. Lorsque je reviens dans ce paysage familier, je reconnais une musique singulière portée par des mots, mélodie dʼun dialecte local. En explorant « le Ritz », « le poulailler », « lʼorange-accueil », ce sont les lieux qui se mettent à raconter ce qui ne cesse de sʼinventer dans cet espace incroyablement vivant…  Notre avis : Pas encore vu
Musique originale de

Avec  …

Site officiel : NC

L'histoire: La clinique de La Borde, fondée en 1953 par Jean Oury dans le courant de la « psychothérapie institutionnelle », représente une expérience radicale dans le champ psychiatrique. Lieu de vie et de soin, La Borde reste une référence unique dans la conception et la prise en charge de la folie. Cʼest aussi le lieu où jʼai passé mon enfance, à la garderie avec les enfants des soignants. Lorsque je reviens dans ce paysage familier, je reconnais une musique singulière portée par des mots, mélodie dʼun dialecte local. En explorant « le Ritz », « le poulailler », « lʼorange-accueil », ce sont les lieux qui se mettent à raconter ce qui ne cesse de sʼinventer dans cet espace incroyablement vivant…

Notre avis : Pas encore vu













 

Recherche Google

Publicité