Ciné-Zoom

  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
Accueil DVD LE CASANOVA DE FELLINI

LE CASANOVA DE FELLINI

( 1 Vote )
Zoom Européen

Sortie Blu-Ray & DVD : le 11 Octobre 2017 (version restaurée en 2K)

VU - 3 Zooms

Film américain, italien, français (1976)
Réalisé par Fédérico Fellini, d'après "Histoire de ma vie" de Giacomo Casanova

Avec Donald Sutherland…
Comédie dramatique historique – 2h03 -

Pas de rencontre pour ce film, ne finissons pas comme lui  !

Votez en cliquant sur une étoile : de je n'aime pas... à j'aime à la folie

 
Oscar de la Meilleure création de Costumes 1977 à Danilo Donati
  • Prix David di Donatello de la Meilleure Musique de film 1977 à Nino Rota
  • British Academy Film Award des Meilleurs Costumes 1978 à Danilo Donati
  • British Academy Film Award de la Meilleure direction artistique 1978 
  • à Danilo Donati et Federico Fellini
 
Titre original : Il Casanova di Federico Fellini
 
Editeur : Carlotta Films
 
Distributeur : SPHE
 
 
Musique originale de Nino Rota

 
Site officiel : NC


Avec aussi : Tina Aumont, Cicely Browne, Mary Marquet, Daniel EmilforkCarmen ScarpittaDiane KurysMario CencelliOlimpia CarlisiMargaret Clementi
 
L'histoire : Une vision réinventée de la vie de Casanova, de son emprisonnement à son extrême vieillesse, dans l'Europe du xviiie siècle. Au carnaval de Venise, dans le tapage, les feux d'artifice et la nuit. Casanova reçoit un billet lui donnant un mystérieux rendez-vous. Il doit se rendre, seul, sur un îlot. Là, il devra saillir une nonne pour le plaisir d'un voyeur anonyme. Ce dernier s'avère être l'abbé de Bernis, ambassadeur du royaume de France auprès de la République de Venise : Casanova espère alors nouer des relations politiques avec Bernis, mais ce dernier n'était intéressé que par les prouesses sexuelles du séducteur... Rentrant de ce rendez-vous, Casanova est arrêté, puis jugé pour magie noire, possession de livres mis à l'index et mépris de la religion. En prison, il se remémore l'un de ses rendez-vous galants, suivi d'une scène où il réussit, mieux qu'un médecin et ses saignées, à ranimer une jeune fille...
 
Suite à son évasion, Casanova se sait condamné à quitter la ville de Venise et à courir l'Europe. 

Deux ans plus tard, de passage à Forlì, il rencontre une jeune femme, Henriette, qui voyage déguisée en homme. C'est une aventurière qui lui ressemble et qui, projection féminine de lui-même, l'a rendu amoureux sans espoir de retour. Lors d'une soirée animée surtout par le très original marquis du Bois, elle plonge l'assemblée et surtout Casanova dans une profonde mélancolie en jouant à la perfection du violoncelle. Après que la jeune femme ait quitté Parme à la sauvette, Casanova que le marquis du Bois tente en vain de consoler sombre dans un profond désespoir... Délaissé par ses maîtresses, ayant contracté la vérole, il se retrouve seul.... 

 
 
Notre avis : Federico Fellini nous offre un portrait à contre-courant de ce séducteur mythique. Un regard froid sur la solitude d'un homme poursuivi par sa renommée. Une ouverture grandiose à la Fellini sur le Carnaval de Venise, avant de plonger dans l'intimité du personnage. Une autre scène sera très féllinienne, celle onirique du rêve de Casanova... lorsqu'il tente de se suicider. Un film sulfureux pour l'époque et qui attaque ouvertement le clergé. Les costumes et les décors sont somptueux et la restauration en 2K, en fait ressortir l'éclat majestueux ! Donald Sutherland est impérial et donne un air détaché au personnage. Une oeuvre à découvrir ou à redécouvrir, même si les propos dérangent : au moins on y réfléchit ! Gérard Chargé - 3 Zooms -
 

Recherche Google

Publicité