Ciné-Zoom

  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
Accueil Livres Ciné BRIC-A-BRAC

BRIC-A-BRAC

( 4 Votes )

Paru en Avril 2010

De Lucian Pintilie

Traduit du roumain par Marie-France Ionesco

Editions l’Entretemps dans la collection « Théâtre et cinéma »

Prix littéraire 2009 du meilleur livre étranger sur le cinéma

 

Bric-à-brac

Du cauchemar réel au réalisme magique

a obtenu le 8 février 2010

le prix littéraire 2009

du meilleur livre étranger sur le cinéma
 
(Syndicat français de la critique de cinéma)


4e de couverture :
« D’autres preuves que j’ai vécu, je n’en ai pas. Le reste… — Il ne faut pas dire ça, Monsieur Pintilie, c’est péché. — Je sais. Le reste est un bric-à-brac. — Comment ça, un bric-à-brac? — Comme ça, un bric-à-brac. Objets pêle-mêle, poussière de temps. Objets imprégnés, fragments chargés de temps. Des pages et des pages, un combat avec des monceaux de pages. — C’est-à-dire ? — C’est-à-dire le sentiment que je suis déjà en route. Vers un ailleurs. Vers d’autres rivages que je ne peux définir. Une nouvelle demeure. » Lucian Pintilie


Extraits de presse :
« Le style des pages […] s’accorde à la manière du metteur en scène : proliférant jusqu’au baroque, brillant dans la dérision, diaboliquement précis dans sa description d’un monde absurde. […] Dans ce livre insolite, ses commentaires éclairés, comme ceux des critiques dont il reproduit les écrits, donnent une furieuse envie de revoir tous ses films, et éveillent le souvenir évanoui de ses magistrales productions scéniques. » Yann Tobin, Positif, janvier 2010.

« À travers une sélection de ses textes les plus importants rassemblés dans cet ouvrage, Lucian Pintilie, le réalisateur de cinéma et le metteur en scène de théâtre et d’opéra roumain, revisite avec un regard critique les deux versants de son œuvre. Il interroge le sens et le non-sens de l’histoire, son propre passé vécu sous la dictature de Ceausescu, livre sa vision du théâtre, de l’opéra et du cinéma mais aussi sa réflexion sur la société et la condition humaine. Une sorte d’autoportrait de l’artiste “encadré”, côté scène, par la préface de Georges Banu et, côté écran, la postface de Bertrand Tavernier. » Irène Sadowska Guillon, Théâtre du blog, 8 mai 2009.


Vous pouvez commander ce livre en librairie, ou sur le site (paiement sécurisé et livraison en 48 heures, assurées par la plateforme Lekti-ecriture.com en partenariat avec la librairie Clair-Obscur) :


Vous pouvez aussi nous le commander directement en nous envoyant par voie postale votre commande sur papier libre (nombre d'exemplaires commandés et adresse d'expédition) accompagnée d'un chèque de 30 euros à l'ordre de l'Entretemps.


Contacts l'Entretemps :
Domaine de la Feuillade, 264 rue du Capitaine Pierre Pontal, 34000 Montpellier
Fax : 09 58 09 15 14
Mail : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. www.editions-entretemps.com

 

 

Recherche Google

Publicité