Ciné-Zoom

  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

SALAUD, ON T'AIME

( 10 Votes )

SALAUD, ON T'AIMElogoZoom Français

Sortie : le 2 Avril 2014

VU - 3 Zooms

Film français
Réalisé
par Claude Lelouch
Avec Johnny Hallyday…
Comédie dramatique – 1h52 -

Bientôt Rencontre Ciné Zooms en Vidéo avec le réalisateur, aux Rencontres du Sud 2014.

Votez en cliquant sur une étoile : de je n'aime pas... à j'aime à la folie

 
SÉLECTION OFFICIELLE AUX 4èmes RENCONTRES DU SUD 2014
 
FILM D'OUVERTURE DU
6ème FESTIVAL INTERNATIONAL DU FILM POLICIER DE BEAUNE 2014

 
 SALAUD, ON T'AIME
Titre original : Salaud, on t'aime

Distributeur : Les Films 13 / Paname Distribution


Musique originale de Francis Lai et Christian Gaubert

SALAUD, ON T'AIME
 
Site officiel : http://www.lesfilms13.com
 
Avec aussi : Sandrine Bonnaire, Eddy Mitchell, Irène Jacob, Pauline Lefèvre, Sarah Kazemy, Jenna Thiam, Valérie Kaprisky, Rufus, Isabelle de Hertogh, Agnès Soral, Jacky Ido, Silvia Kahn, Jean-François Dérec, Gilles Lemaire, Antoine Duléry, Astrid Whettnall, Julie Nicolet, Laurent Couson…



SALAUD, ON T'AIME
 
L'histoire : Un photographe de guerre et père absent, qui s'est plus occupé de son appareil photo que de ses 4 filles, coule des jours heureux dans les Alpes avec sa nouvelle compagne. Il va voir sa vie basculer le jour où son meilleur ami va tenter de le réconcilier avec sa famille en leur racontant un gros mensonge…
 
 
 
 
 SALAUD, ON T'AIMENotre avis : Claude Lelouch fait le point sur son rapport aux amours de sa vie, lui qui a 7 enfants avec 5 femmes différentes. Un regard en arrière sur le regret d'un père, interprété ici par un Johnny Halliday pour qui se personnage peut aussi résonner en lui, par rapport aussi à sa vie personnelle. Un besoin de paix et de réconciliation, qui sonne comme un cri d'amour profond, touchant, même si derrière se cache des douleurs et des colères. Une histoire très métaphorique, construite avec une caméra beaucoup moins en mouvement qu'à l'habitude. Le réalisateur nous emmene habituellement dans le tourbillon de la vie, ici il se pose et regarde en arrière, même si ça blesse. Un casting juste où la part belle aux improvisations a toujours cours. Sandrine Bonnaire qui entre pour la première fois dans l'univers de Lelouch, est à l'aise et troublante. Johnny est avec son meilleur ami, aussi dans le film où ils nous livrent ensemble, une scène inattendue, qui va devenir d'anthologie, comme la scène de RIO BRAVO qu'ils visionnent à la télé. La fin est surprenante, on ne si attend vraiment pas, ce qui donne un rebondissement imprévisible, tellement le bonheur s'installe à nouveau dans cette famille qui s'affronte, mais qui s'aime. Une musique très présente et agréable. Gérard Chargé - 3 Zooms -

Bientôt Rencontre Ciné Zooms en Vidéo avec le réalisateur, aux Rencontres du Sud 2014.
 

Recherche Google

Publicité