Ciné-Zoom

  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
Accueil Tous les Films UN DIVAN À TUNIS

UN DIVAN À TUNIS

( 6 Votes )

UN DIVAN À TUNIS

Zoom Autre Partie du Monde

Sortie : le 12 Février 2020

Sortie VOD : le 10 Avril 2020

VU - 3 Zooms -
Film tunisien, français
Réalisé
par Manele Labidi
Avec Golshifteh Farahani...
Comédie dramatique – 1h28 -

Rencontre Ciné Zooms pour une Interview en Vidéo de Manele Labidi et Hichem Yacoubi, pour l'avant-première marseillaise au Cinéma Les Variétés.

Votez en cliquant sur une étoile : de je n'aime pas... à j'aime à la folie

Bande Annonce dans notre page

UN DIVAN À TUNIS


Titre original : Un divan à Tunis 

Distributeur : Diaphana Distribution
 
 
Musique originale de Flemming Nordkrog 

UN DIVAN À TUNIS
Site officiel : NC

Avec aussi : Majd Mastoura, Aïsha Ben Miled, Feryel Chammari, Hichem Yacoubi, Ramla Ayari, Moncef Ajengui, Amen Arbi, Zied El Mekki, Oussama Kochkar, Najoua Zouhair, Jamel Sassi…


UN DIVAN À TUNISL'histoire : Selma Derwish, 35 ans qui, après avoir exercé en France, ouvre son cabinet de psychanalyse dans une banlieue populaire de Tunis. Les débuts sont épiques, entre ceux qui prennent Freud et sa barbe pour un frère musulman et ceux qui confondent séance tarifée avec "prestations tarifées". Mais au lendemain de la Révolution, la demande s'avère importante dans ce pays schizophrène. Alors que Selma commence à trouver ses marques, elle découvre qu'il lui manque une autorisation de pratique indispensable pour continuer d'exercer…

UN DIVAN À TUNISNotre avis : Un état des lieux de la Tunisie, post révolution, dépeint avec humour, où tout tente de se remettre en place : où ce qui paraît être des clichés, ne le sont pas... ou alors à peine, car la Tunisie est ainsi, en pleine reconstruction... Une histoire sur la parole, comment se libérer par elle ! Le personnage de la psychanalyste permet cela métaphoriquement et subtilement. Le film est enjoué, mais pas que... Il met l'accent sur tous les problèmes d'un pays qui a du mal à se reconstruire, avec des personnages représentatifs de chaque couche populaire. Des personnages hauts en couleurs, mais tous aussi touchants les uns que les autres. Un film ouvert, qui prend en compte les maux d'une société affaiblie, qui mettra du temps à refaire surface, mais qui face à l'amour et à l'écoute a de grandes chances d'y arriver, car le film est optimiste. Quelques scènes hilarantes, comme celle de "l'alcootest", pratiqué avec restriction de budget... La distribution est d'une grande crédibilité, avec en tête la comédienne iranienne Golshifteh Farahani, qui montre qu'elle peut aussi jouer dans une comédie. Il en est de même pour Hichem Yacoubi, que l'on a vu dans UN PROPHETE et dans, dernièrement QU'UN SANG IMPUR entre autres, qui montre ses talents comiques. Quant à la jeune Aïsha Ben Miled, c'est la révélation du film, par son tempérament et son naturel : on entendra surement reparler d'elle... Asseyez-vous dans une salle, pas besoin de s'allonger pour écouter ce que nous livre avec talent ce premier film d'une jeune réalisatrice tunisienne ! Gérard Chargé - 3 Zooms -
 
Interview en Vidéo de Manele Labidi et Hichem Yacoubi 
 
Il est question dans cette interview :
- de la Tunisie d'aujourd'hui, d'après la révolution.
- du personnage d'Hichem Yacoubi.
- de Golshifteh Faharani.
- du rapport à la Tunisie.
- des métiers nouveaux qui s'implantent en Tunisie.
- de la religion.
- de Aïcha Ben Miled, la découverte du film, qui continue ses études depuis un an à Marseille.
- Hichem Yacoubi, termine par 2 dédicaces : une à l'OM et l'autre aux Gilets Jaunes.  
Images, son, montage et Interview : Gérard Chargé 
 
Bande Annonce en VOSTF

 

Recherche Google

Publicité